— février 2017

Confidences d’un violoncelle
Juliette Divry

Nantes

Confidences d’un violoncelle

« Au détour d’un couloir, je l’ai entendu chuchoter… comme s’il m’appelait.
Je me suis approchée et il m’a parlé… en quelques mots, il m’a transportée :
Ce fut le prélude de mon amour pour le violoncelle.
Il me fait vibrer.
Il me fait pleurer.
Je l’ignore.
Il se confie.
Je le contredis.
Nous faisons corps. »

Autour d’œuvres pour violoncelle seul, Juliette Divry vous livre ses confidences …

Concert le 23 Février 2017 à 20h, à l’espace MIRA.

“Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam”

minim veniam, quis nostrud exerci tation ullamcorper suscipit lobortis nisl ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis autem vel eum iriure dolor in hendrerit. Lorem ipsum accumsan et iusto odio dignissim qui blandit praesent luptatum zzril delenit augue duis dolore te feugait nulla facilisi.

Vous pouvez également découvrir Juliette Divry en improvisation lors de la performance SONCUIR et durant la résidence SEL

SONCUIR
SEL

Juliette Divry

Bercée depuis toujours par la musique grâce à des parents mélomanes, la passion de Juliette Divry pour le violoncelle débute à l’âge de 7 ans.
Elle se forme au sein du conservatoire de Rennes et dans le souhait d’approfondir sa technique, elle continue sa formation au Pôle Supérieure Bretagne-Pays de la Loire. Sa curiosité, son envie d’explorer, de découvrir l’amènent très rapidement vers d’autres horizons…
La musique klezmer avec « Les Bubbey Mayse », l’univers folk avec Alan Corbel, ou encore le pop/folk avec « The Last morning soundtrack » et « Mermonte ». Elle s’immerge également dans le spectacle vivant avec « Looking For Alceste » (Nicolas Bonneau – Compagnie La Volige).
Riche de toutes ses expériences, Juliette décide de retourner aux sources avec son projet « Confidences d’un violoncelle » en interprétant les oeuvres du répertoire pour violoncelle seul.
Riche de toutes ses collaborations artistiques, l’envie de créer son univers et de composer sa propre musique se fait sentir : ce sont les prémices de son solo Suuij.  C’est avant tout un besoin d’extérioriser, de lâcher prise qui sera le moteur de cette composition… Ici, écrire l’instant présent.

Suuij, c’est une musique organique qui vient toucher une corde sensible…On sillonne au travers de moments suspendus, de moments d’hypnose et au travers de moments plus denses, plus ancrés.

La création du spectacle Suuij est prévue pour l’Automne 2021.